Le 8 février 1944 disparaissait Agnes Mary Frances Robinson, l’amie intime de Vernon Lee jusqu’à son mariage avec le célèbre orientaliste James Darmesteter, puis son second mariage avec Emile Duclaux (1840-1904), qui fut directeur de l’Institut Pasteur, défenseur de Dreyfus, co-fondateur de la Ligue des Droits de l’Homme dont il fut vice-président.

Née le 27 février 1857, Mary Robinson fut une poétesse et une biographe reconnue, et signa un très grand nombre (350) d’articles pour le Times Literary Supplement dont elle fut la correspondante. Elle tint aussi un salon réputé et fut membre du jury du prix Femina.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Jacqueline Bayard-Pierlot évoque les relations entre Vernon Lee, Mary Robinson et Emile Duclaux en 4 épisodes sur Vernon Lee Online, accessible sur Vimeo:

La relation entre Vernon Lee, Mary Robinson et Emile Duclaux, Part. 1:

vimeo.com/254803915

La relation entre Vernon Lee, Mary Robinson et Emile Duclaux, Part. 2:
vimeo.com/254805550

Mary Robinson: le travail d’écriture:
vimeo.com/254807564

Les souvenirs de Mary Robinson:

vimeo.com/254849481

 

A LIRE AUSSI:

BAYARD_PIERLOT, D’une rive l’autre, Editions Christian, 2017.

HALEVY, Daniel. Les trois Mary. Revue des Deux Mondes. Mars 1948.

RIGG, Patricia Diane. “’Tell me a story, dear, that is not true’: Love, Historicity, and Transience in A. Mary F. Robinson’s An Italian Garden.” Australasian Journal of Victorian Studies, [S.l.], v. 17, n. 1, p. 1-14, jan. 2013. ISSN 1327-8746.

GAGEL, Amanda & Sophie GEOFFROY (eds.). Selected Letters of Vernon Lee (1856-1935). London & New York: Routledge, 2016.